Accueil

Tzigane, classique, jazz, voix sur le fil, Rosalie Hartog nous invite dans ses zones de turbulences telle un papillon au milieu des bombes pour nous cueillir là où on ne s’y attend pas.

Ses arrangements ciselés, incarnés par un trio singulier (violon, alto, contrebasse), sont un écrin à ses textes de métal, de bois et de velours qui interrogent le déni, l’enfermement, l’invisible, l’inconscient, les métamorphoses…